Restez curieux en vous abonnant à la newsletter !

© La Boite à Curiosités, COPYRIGHT, 2019 by Marie

Rechercher
  • Marie

La vie secrète (et coquine) des Tardigrades

Pour fêter la sortie de la troisième et nouvelle vidéo de « Elle est pas belle la nature ? » sur la chaîne Youtube, je vous propose un voyage au coeur du tout petit. Alors enfilez vos micro-scaphandres, on part à la rencontre du plus mignon de tous les animaux minuscules : le Tardigrade !



Ah ! Le tardigrade... Entre ses super-pouvoirs et sa bouille ultra mignonne, il a de quoi nous épater ! Vous saviez que Tardigrade ça vient du latin tardus gradus, qui signifie littéralement « marcheur lent » ? Car oui, on aime le tardigrade pour sa ressemblance avec une grosse peluche dodue et mignonne, et ses mouvements patauds et lents du haut de ses huit pattounes ! On le surnomme d’ailleurs « ourson d’eau ». Et on en compte plus de 1200 espèces, de quoi se délecter de tous plein de petits physiques adorables... Et d'une anatomie surprenante !






Bon c’est pas tout, mais comment on fait pour voir un Tardigrade? Et bien, les Tardigrades se trouvent vraiment un peu partout, et dans plein de milieux variés, ce qui est assez surprenant. On peut en trouver aussi bien en haut de l’Himalaya, comme au plus profond des abysses … Ses capacités d’adaptation sont incroyables. Sable, sols, eau... Mais ils raffolent tout de même plutôt de la mousse humide comme celle qu’on trouve en forêt, car elle constitue, avec le lichen, leur aliment préféré ! Il y en a peut-être même sous tes fesses actuellement qui sait? Mais attention, à l’oeil nu ça risque d’être un peu chaud à regarder (déjà faut être souple et puis oublie, ils sont vraiment très petits).

Allez, on zoome un peu ! Car le Tardigrade est quand même ultra petit : il mesure au maximum 1,5 mm, et sa trompe stylet au milieu de sa face n’est pas sans rappeler des allures de sac d’aspirateur. Elle lui sert par ailleurs à se nourrir (notamment en perforant), de lichen, de petits nématodes (un genre de petit vers) ou encore de… tardigrades. Cannibales parfois donc, mais mignons quand même ! Ils sont aussi dotés de 8 petites pattes griffues, qui leur permettent de se déplacer et s’accrocher aisément à leur environnement. Sa durée de vie est variable selon les espèces, mais on compte généralement 12 et 30 mois d’activité (espèces terrestres et aquatiques confondues). Mais ça, c’est sans compter la cryptobiose …

La cryptoquoi? Keskidi ? Alors la cryptobiose, pour faire très simple, c’est une forme d’hibernation totalement hors du commun, qui va permettre au tardigrade de résister à des conditions de vie extrêmes. C’est comme un état de vie très ralentie, par ce qu’on appelle la dissecation, ou le fait de se déssecher presque totalement. Et les petits chanceux d’êtres vivants capables de se mettre dans cet état peuvent alors résister à des conditions auxquelles ils ne résisteraient pas en l’état de vie active ! Ça ressemble à ça :

Le Tardigrade ne va enclencher ce processus que lorsque les conditions de vie deviennent défavorable à son égard, ou en cas de stress hydrique (manque d’eau dans son environnement). C’est un processus lent et complexe, qui va consister à perdre un maximum d’eau dans son organisme, pour ne ressembler plus qu’à une petite boulette toute sèche. Cela va le protéger d’un certain nombre d’agressions extérieures comme le très chaud, le très froid, le vide, la pression, les radiations… Tout de suite, de petit ourson mignon il passe à ours mega badass. En cryptobiose, il devient capable de rester des années sans boire, à résister à des températures proches du zéro absolu (- 273,15 °C) ou encore à des pressions équivalentes à 6 000 fois celle de l'atmosphère terrestre, tout en sortant aussi quasi indemne d'une irradiation aux rayons X… Badass je vous dit ! Et comme si ce n’était pas assez, ce petit animal peut rester dans cet état de nombreuses années: en labo on a constaté 30 ans de cryptobiose avec un réveil avec succès, et Alain Couté du Muséum évoque même un réveil après 2000 ans pour des tardigrades retrouvés emprisonnés dans une carotte de glace !


Mais malgré tout ce swag intense en matière de survie, le Tardigrade a pourtant bel et bien des faiblesses. Car lorsqu’il n’est pas dans cet état de cryptobiose, il est tout à fait mortel ! Il a été d’ailleurs prouvé récemment par une équipe de chercheurs que certaines espèces avait une température létale de … 37,6 degrés lorsqu’il n’était pas en état de cryptobiose. Tout de suite, ça calme. Il y a deux ans, une étude avait en effet révélé qu’une espèce originaire de l’Antarctique Acutuncus antarcticus pourrait être menacée d’extinction en raison du changement climatique. De nouvelles recherches suggèrent aujourd’hui qu’une seconde espèce Ramazzottius varieornatus présente la même faiblesse… Pas si immortel le Tardigrade !



Mais au fait ça se réveille comment un Tardigrade après dissecation extrême? Et bien ajoutez simplement un soupçon d’eau à votre ourson-boulette endormi, et paf ça fait des Tardicapics ! En réalité, ces petits animaux peuvent retrouver la vie active en quelques minutes, dès lors qu’ils se retrouvent en présence d’eau. Il suffit de bonnes conditions d’humidité pour les voir déambuler tranquilou à nouveau, et se nourrir.


Donc quand toi t’as la tête dans le cul après 8h de sommeil, lui, 30 ans de cryptobiose plus tard et un verre d’eau ça s’active et ça pond des oeufs au calme. Ah bah tiens, parlons en des oeufs de Tardigrade. Ça vous dirait de zieuter un de leurs accouplements ?

XXXATTENTION CONTENU SENSIBLE ! NSFWXXX

XXXAVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?XXX OUI NON

(clique pas y'a rien c'était une blague)


Il faut savoir que la reproduction des Tardigrades est vraiment… Particulière. Elle peut être sexuée selon les espèces, mais on peut constater également des cas de parthénogenèse thélytoque (les femelles engendrent seulement des femelles qui sont leurs clones), ou encore on a recensé quelques cas d’auto-fécondation. Mais généralement, la ponte se fait lors de la mue de la femelle, durant laquelle elle dépose ses œufs dans son ancienne peau : l’exuvie. Imaginez vous une poche de peau morte remplie d’oeufs, dans laquelle le mâle va projeter sa semence … Allez, emballé c’est pesé !

Autre fait insolite (je sais que tu aimes ça derrière ton écran coquinou), on a même constaté chez Isohypsibius Dastychi la présence de préliminaires des plus hot… En effet, les mâles s'enroulent autour des femelles et viennent les maintenir avec leurs petites pattes mignonnes. De leur côté, les femelles stimulent l’abdomen des mâles en bougeant leur petite trompe, tout en contractant leur pharynx, et ne présentent leurs oeufs que si le mâle éjacule. Si tout se passe bien donc, il y a plusieurs éjaculations (en continu pendant une heure), qui se font à l'intérieur de l’exuvie de la femelle, par une petite ouverture au-dessus de son anus. PARFAIIIIIIIIIT MERCI AUREVOIR.


C’est comme si tu remplissais de semence, en continu pendant une heure, les peaux mortes de ta moitié, en vrai c’est stylé non?


J’espère que ce petit article aura su t’amuser et te faire découvrir la vie insolite et cachée des de ces petits animaux insolites, avec humour et amour. Pour découvrir ma dernière vidéo qui t'en dira plus sur les Tardigrades, par ici (abonne toi + la cloche + oublie pas Utip)


C’était une première pour moi d’oser mettre en dessin tout ça et j’y ai pris un malin plaisir! N’hésitez pas à partager cet article, et à vous abonner à ma chaîne Youtube pour plus de découvertes farfelues !

Vous pouvez me soutenir sur ma toute nouvelle page Utip si vous aimez mon travail, ça fait toujours plaisir (et ça me permet de m'offrir des feutres ou des matières premières pour continuer à faire des bêtises) : https://utip.io/laboiteacuriosites

Du love et des exuvies coquines,


Marie


(NB : merci de ne pas utiliser mes dessins sans copyright/signature ou sans ma permission merciiiiiii)



Sources :

- L'accouplement chez nos petits amis :


https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/l-accouplement-des-tardigrades-comment-ca-se-passe_108667


- Faiblesses découvertes chez les tardigrades :


https://sciencepost.fr/les-tardigrades-aussi-ont-un-point-faible/


https://www.maxisciences.com/immortalite/le-tardigrade-cet-animal-quasi-indestructible-revele-la-cle-de-ses-super-pouvoirs_art38760.html


- Infos cryptobiotesques :


https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-tardigrades-on-sait-ils-survivent-conditions-extremes-16608/


https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-pourra-t-on-beneficier-super-pouvoirs-tardigrades-64408/


- Petite vidéo de cryptobiose pour voir à quoi ça peut ressembler :


https://www.youtube.com/watch?time_continue=17&v=09U9tc-aaek&feature=emb_logo


- Podcast sur les tardigrades :


https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-carre/l-edito-carre-29-mai-2019


- Toujours ce super article de Pierre Kerner, dans lequel vous trouverez à peu près tout ce qu'il faut savoir sur les tardigrades, avec beaucoup d'humour en plus !


http://ssaft.com/Blog/dotclear/?post/2016/05/04/Observation-Microscopique-Tardigrade