Restez curieux en vous abonnant à la newsletter !

© La Boite à Curiosités, COPYRIGHT, 2019 by Marie

Rechercher
  • Marie

Les animaux dans His Dark Materials : mais c'est quoi ces daemons?

Ou la relation homme/animal dans la fiction. J'ai commencé cette semaine la série His Dark Materials, qui présente un lot non négligeable de sciences en tous genres et de biologie. On y croise un certain attrait par ailleurs aux cabinets de curiosités, et la série place en son coeur l'animal, sous l'appellation "daemon". Tout cet attrait à la nature dans un milieu fantaisiste mais austère m'a intriguée. Mais c'est quoi cette histoire de machin truc daemon? Mais avant replaçons un peu de contexte, His Dark Materials c'est l'adaptation en série fantasy de la trilogie de romans de Philipp Pullman du même nom (ou À la croisée des mondes en français). La trilogie se compose des trois tomes suivants : Les royaumes du Nord, La tour des anges, et Le miroir d'ambre. Le premier tome était sorti d'ailleurs au cinéma en 2007 sous le titre À la croisée des mondes : La Boussole d'or, sans jamais connaître de suite.



L'affiche de His Dark Materials, avec au centre Lyra et son daemon sur son épaule


Dès le premier épisode de His Dark Materials, on est frappés par la présence des petits animaux accompagnant les personnages : les daemons. On comprend assez rapidement qu'ils sont la représentation animale de l'âme en quelques sortes, et forment un seul et même être bien qu'ils soient deux entités distinctes. De plus, chacun partage les sentiments et sensations physiques de l'autre, que ce soit joie ou douleur. Il change et se transforme au gré des humeurs de son propriétaire, mais lors de la puberté il prendra sa forme définitive reflétant la personnalité adulte du personnage. Celui de Lyra s'appelle "Pan", et c'est une hermine blanche, mais il se transforme parfois aussi en papillon de nuit, ou en martre. Car Lyra a douze ans, et n'a toujours pas atteint sa personnalité adulte. Pullman a eu l'idée du concept des dæmons en voyant La Dame à l'hermine de Léonard de Vinci, ainsi que certains portraits de Giambattista Tiepolo et de Hans Holbein le Jeune. Par ailleurs, dans les livres, "Pan" s'appelle en fait "Pantalaimon", qui vient du saint orthodoxe saint Pantaléon (ou Pantaleimon ou Pantéleimon), dont le nom en grec signifie « tout compatissant » ou « qui pardonne toujours ». Mais du coup, ça sert à quoi un daemon, dans cette fiction?



Lyra et Pan


L'auteur de la trilogie, Philipp Pullman, a dit : "Je dirai que le dæmon est cette partie de vous qui vous aide à grandir vers la sagesse".


Tiens d'ailleurs, ça vous rappelle pas un truc ? Dans Harry Potter, les personnages peuvent invoquer un Patronus, sortilège d'enchantement utilisé pour faire apparaître un esprit protecteur contre les forces et créatures maléfiques. Et ce sortilège prend systématiquement la forme d'un animal, reflêtant clairement lui aussi, la personnalité du sorcier. Donc ce n'est pas nouveau : l'animal sert de projection de la personnalité de l'homme dans les légendes, les mythes, les contes, et vient soutenir le héros dans ses quêtes ... Dans les Disney, les personnages emblématiques, bons ou mauvais, sont souvent accompagnés d'un animal (Ariel et polochon, les crocodiles de Medusa dans Bernard et Bianca, Raiponce et son caméléon...) Dans l'astrologie, on trouve beaucoup d'animaux également, ou encore dans le chamanisme on retrouve les animaux totems. Pourquoi l'Homme a t il ce besoin de s'identifier à l'animal?


Luna Lovegood et son patronus

Qu'ils soient domestiques ou sauvages, ont de tout temps fait partie de la vie humaine, à plusieurs niveaux : physiologique, affectif, fantasmatique, historique, archétypique. Depuis l'enfance de l'humanité et depuis notre enfance, ils ne nous quittent pas et nous renvoient souvent notre propre image.


Dans les contes de fées, les animaux présentent les deux versants du Soi, la violence de l'instinct et l'esprit de sagesse. D'un côté, ils peuvent semer la terreur et la mort ; de l'autre, ils se montrent de précieux auxiliaires désireux d'aider le héros à surmonter ses épreuves. Ils reflètent parfaitement la psyché humaine qui englobe la puissance de l'ombre et l'image divine.


Le petit chaperon rouge, Contes de Perrault, par Gustave Doré

Mais revenons à nos daemons ! Étymologiquement et sémantiquement, le terme « dæmon » peut être rapproché du δαίμων / daímôn (« démon ») de la mythologie grecque (par exemple, le daímôn de Socrate). Mais un démon c'est vachement péjoratif non? En fait en français on le prendra sous la signification de « bon génie », familiar spirit dans la pratique de la sorcellerie moderne anglaise. En fait il se rapproche un peu de l'image de l'ange gardien. Dans la série, Lyra incarne le désir candide impulsif, alors que Pan incarne la raison, donnant toujours de bons conseils à Lyra pour la protéger. Petit détail : les daemons sont toujours du sexe opposé de leur propriétaire.

Lyra, Lord Asriel, et Marisa Coulter


Voici une liste des daemons de ces trois personnages principaux dans ces premiers épisodes de la série :

Lyra Belacqua : Pantalaimon

Hermine (forme principale quand Lyra est émotionnellement stable) Papillon de nuit

Martre (pas encore de forme définitive à ce stade)


Lord Asriel : Stelmaria

Léopard des neiges (forme définitive)


Marisa Coulter : (nom jamais mentionné)

Singe (forme définitive)


Je voulais ici m'intéresser de plus près aux espèces présentées dans la série, et à leur symbolique, histoire d'en savoir plus sur ces personnages intriguants.

- Lyra Belacqua : l'hermine (blanche dans ces premiers épisodes)

Hermine blanche


L’hermine (Mustela erminea) est un animal de la famille des mustélidés, devant son nom vernaculaire au latinarmenius mus, « rat/souris d'Arménie ». Sa couleur d'origine est le brun/beige. Mais alors pourquoi celle de Lyra est blanche ? Il faut savoir que dans la nature, l'hermine procède à deux mues annuelles. La mue hivernale et la mue printanière. Et la mue hivernale lui confère un pelage d'un blanc immaculé, où seul le bout de la queue reste noir. On en conclut donc que l'hermine de Lyra possède un pelage hivernal. Concernant la symbolique de l'hermine, elle incarne l’innocence et la pureté dans la justice, la conduite ou l’enseignement. On y retrouve là bien des aspects de la personnalité de Lyra, aventurière, curieuse, mais très pure dans ses agissements et revendications. La blancheur représente la pureté de l'enfance, la candeur. On attend avec hâte la forme définitive de ce daemon un peut trop chétif pour l'instant. La forme définitive du daemon de Lyra perdra-t-elle cette pureté pour nous mener vers un personnage plus sombre et plus complexe ? En tout cas une chose est sûre : on souligne ici que cette hermine est hivernale, et que Lyra semble avoir un lien étroit au polaire, à l'hiver, la neige, le froid en général.


Note : La fourrure d’hermine a ses propres codes qu’une légende d’Anne de Bretagne (XVesiècle) aurait largement participé à faire valoir. En effet cette dernière vit un jour une hermine chassée par des chiens qui refusa de traverser une marre afin de ne pas se salir. "Plutôt mourir que de se souiller". Impressionnée par un tel comportement, Anne de Bretagne décida de faire de l’Hermine son emblème.


- Lord Asriel : Léopard des neiges

Léopard des neiges


La Panthère des neiges (Panthera uncia), aussi appelée Léopard des neiges, Once ou Irbis, est une espèce de félins de la sous-famille des Pantherinae. Le léopard des neiges est fortement associée aux habitats de montagnes, avec une préférence pour les ravins escarpés et rocheux. Il faut savoir qu'il est particulièrement difficile d'observer un leopard des neiges. On retrouve le léopard des neiges dans seulement 12 pays, de la Sibérie jusqu'au plateau tibétain. Et il vit à de hautes altitudes, le plus souvent entre 3 000 et 4 500 m mais on l'a déjà observé à plus de 5 500 m dans l’Himalaya. Donc : bonne chance en en croiser un ! Par ailleurs, cela fait exactement écho à ce qu'on aperçoit de Lord Asriel dans la série : un personnage qui fait des apparitions express, indépendant, insaisissable, à fort charisme, travaillant dans le grand nord, sur des sommets enneigés. On retrouve un personnage très solitaire, noble et puissant. Une fois de plus, ici est présenté un animal presque polaire, qui évolue dans un milieu froid et enneigé.


Note : J'en profite ici pour vous faire part du fait que le léopard des neige est une espèce extrêmement menacée aujourd'hui, sur le point de disparaître.



- Marisa Coulter : Singe doré

Rhinopithèque de Roxellane


Mais quel est cet étrange singe à face bleue dont Marisa Coulter dispose ? On sent par ailleurs qu'un lien semble être brisé entre eux, l'animal pouvant s'éloigner de son propriétaire, et sermblant avoir des émotions différentes de sa maitresse à plusieurs reprises. Comment est ce possible? Maria Coulter dispose t elle d'une faculté spéciale qui lui permet cet rupture avec son daemon? J'ai retrouvé cette espèce en farfouinant, et c'est un Rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellana), une espèce qui fait partie des Primates. Ce singe est un rhinopithèque de la famille des Cercopithecidae. Dans le livre on savait que c'était un singe, mais dans la série ils ont axés Marisa Coulter autour de cette espèce précise, ce qui m'intriguait plutôt fortement. Je n'ai pas trouvé grand chose sur ce primate, et je ne comprennait pas vraiment pourquoi avoir choisi ce primate là. Jusqu'à ce que je tombe sur cette caractéristique unique propre à celui ci : le rhinopithèque de Roxellane est le singe qui peut mieux supporter une température faible, si on fait abstraction de l'homme et des grands singes. Donc là encore, coucou la symbolique du Nord et le froid ! Une fois de plus, la symbolique du singe est hyper vaste en fonction des ethnies et des cultures, je suis allée fouiller du côté de la psychanalyse et j'ai pû trouver ça : pour les psychologues favorables à l'interprétation des rêves, le singe est un symbole de l'insatisfaction intérieure et du manque d'harmonie du monde animique, en raison de sa totale opposition à tout ce qui est conventionnel. Paf, on retrouve bien notre belle Marisa, frustrée, parfois violente et détestable, en désaccord avec le Magisterium. Dans l'iconologie chrétienne on le représente tenant un miroir, ce qui est un symbole des faiblesses de l'esprit humain. S'il est représenté attaché avec des chaines, il symbolise, en général, la méchanceté et la destruction. Beaucoup de symbolique d'un personnage sombre et mystérieuse, le tout dans le corps d'une femme toujours mise sur son 31, et à la coiffure irréprochable. Un esprit tourmenté, agressif et frustré, dans un corps esthétiquement parfait, autant du côté humain que de ce singe magnifique au visage bleuté. Le singe de Marisa n'hésitera pas à attaquer physiquement le daemon de Lyra, dans des scènes au passage un peu violentes et dérroutantes. On souffre pour Lyra alors que Marisa ne la touche pas, et que juste son singe plaque au sol son hermine. L'utilisation de l'animal comme projection de l'Homme semble particulièrement efficace dans le fait de susciter des émotions, et c'est dans cette scène précise que je m'en suis rendue compte...


Note : J'en profite ici pour vous faire part du fait que le Rhinopithèque de Roxellane est une espèce extrêmement menacée aujourd'hui, sur le point de disparaître.


Un tas d'indices excitants pour la suite donc de cette histoire, à voir maintenant si la série reste fidèle à la trilogie ou si elle prendra la liberté de s'émanciper de l'histoire originelle ...


J'espère que ces appartés sur ces espèces pourront vous ouvrir l'esprit une fois de plus sur la notion d'extinctions. D'ailleurs ça serait triste cette série sans toutes ces belles espèces ? L'histoire prend soin de faire apparaitre des espèces charismatiques et insolites, exotiques, même si on croise des daemons chiens et chat, cela serait très certainement plus fade sans espèces un peu rares et atypiques... Ces animaux servent le propos et appellent à l'imaginaire et la magie. Tiens, et si au cours de l'histoire une espèce incarnée par un daemon venait à disparaitre, est ce que son humain meurt avec son extinction...? Est ce que Lord Asriel s'éteindrait avec sa panthère ..? Voilà encore une fois une belle occassion de se sensibiliser au travers de la fiction, ce que je tends aussi à essayer de faire au travers de mes épisodes de La boite à curiosités...

D'ailleurs, je me suis dit un truc, ça a un peu ses limites cette histoire de daemon: aucun daemon ne semble pouvoir être aquatique par exemple. Imaginez si votre daemon était un cachalot ? Relou à transporter non ? Même un poisson rouge, pour les faire parler c'est chiant non? D'ailleurs on aperçoit dans la série des daemons sous forme d'insectes ou de serpents, comment font ils pour communiquer avec leur propriétaire quand Lyra peut taper la discute tranquille avec Pan ? J'espère que cet article vous aura fait prendre conscience une fois de plus de la nécessité pour l'Homme,même dans la fiction, de tisser des liens avec les animaux et la nature. Par ailleurs si vous avez été bluffés vous aussi par l'animation des daemons dans la série, admirez les marionnettes qui ont été confectionnées pour servir la 3D :





Ce fut un exercice d'un nouveau style que j'ai adoré faire, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ! A très vite, Marie