Rechercher
  • Marie

Mes trois coups de coeur lecture du mois de Février

Le mois de Février a beau être le plus court de l'année, je n'ai pas chômé : tournage de deux vidéos, écriture, et participation au Play Azur Festival de Nice avec le Café des sciences... Un mois chargé en passion et émotion ! Mais j'ai pris le temps de lire, et je tiens à vous faire mes reviews de lectures en vulgarisation scientifique. Les trois ouvrages que je souhaite vous partager aujourd'hui m'ont fait prendre du recul sur la place de la jeunesse ou de l'enfance dans la vulgarisation, de près ou de loin ... Allez venez, je vous montre !



1) Mais qui a attrapé le bison de Higgs ? De David Louapre


Je connais le travail de David Louapre depuis plusieurs années, notamment sur sa chaine Youtube Science Etonnante. C’est vrai qu’il a ce dont de faire comprendre tout ce qu’il veut à n’importe qui. Il est doté d'un vrai charisme à l’écran additionné à sa gestuelle, sa voix, ses explications qui nous saisissent, et on se demande tous devant ses vidéos : mais pourquoi j’ai pas eu un prof comme ça à l’école?



N’étant ni du domaine de la recherche, ni scientifique, j’avais un peu peur d’ouvrir ce livre, en me disant que je n’en comprendrais peut-être pas tout le contenu, et une fois que je l’ai ouvert… Impossible de m’arrêter. David n’est pas juste un vulgarisateur : c’est un conteur d’histoires. Et pour cet ouvrage, il a préféré de se mettre non pas dans la peau d’un scientifique, mais bien dans celle du rôle de sa vie : un papa. Et quel plaisir de se sentir redevenir enfant pendant cette lecture ! On dévore les explications de David face aux questionnements du quotidien de ses deux filles. En bon papa, il prend un malin plaisir à leur répondre, parfois en y mêlant un peu de magie ou en faisant pétiller leurs yeux d’émerveillement. Dans cet ouvrage, il n’y a pas de questions bêtes, et tout a une réponse. J’ai beaucoup apprécié ce point de vue, moi qui aime tant la curiosité du quotidien, ou comment une question simple peut devenir, en un claquement doigts, source de connaissances. David se positionne en humble papa plutôt qu’en grand scientifique, et ça apporte une fraicheur incroyable à l'ouvrage. Les mots sont justes, simples, et cerise sur le gâteau, les illustrations de Lison Bernet ajoutent une petite touche d’onirique à l’ensemble. On pourrait imaginer que ces images sont une retranscription des rêves qu’on pu faire les deux filles de David pendant leur sommeil, suite aux explications fabuleuses de leur papa plus tôt dans la journée.



Et David va plus loin en se posant lui même des questions, comme si ses filles lui donnaient toujours plus d’inspiration. En observant le comportement de ses deux bambines, lui aussi se questionne, et cherche les réponses. Est-ce qu’être trop gentil c’est se faire toujours avoir ? Est ce qu’on choisit toujours ce qu’on achète ? Au fil des pages, on ressent un vrai plaisir de David à nous transporter dans ses explications, et à partager. Il aime cet exercice, et s’amuse.


En prenant du recul, il semble que pour un enfant, cet automatisme à se questionner semble plus simple que lorsque l'on est adulte... Et les filles de David nous poussent à nous demander intérieurement si nous, les grandes personnes, n’avons pas perdu cette mécanique de curiosité quotidienne. Quand on est petit, le monde s’ouvre à nous, puis lorsqu’on grandit, notre tête se remplit de tâches, de mille choses à faire et à penser … Puis s’ajoute la peur du jugement des autres du type "ah non je ne vais pas poser cette question je vais avoir l’air débile…"... Pendant qu’un enfant s’en fichera et posera toutes les questions à voix haute sans aucun filtre. David nous rappelle que l’enfant qui est en nous, ce petit curieux gourmand de savoir et de réponses, existe encore et qu'il a le droit d’exister.


Prenez un instant, chez vous. Posez vous. Regardez autour de vous. Et laissez les questions vagabonder dans votre esprit. Tiens, je respire fort… Mais au fait, pourquoi je respire ? C’est marrant, il fait gris dehors… Mais au fait, pourquoi cette couleur grise quand il fait moche ? Il fait sombre, je vais allumer la lumière. Mais d’ailleurs… comment l’électricité arrive-t-elle chez moi? Allez-y, et dites le à voix haute, ça fait tellement de bien !


Pour moi cet ouvrage est plus qu’un livre scientifique. Il est une invitation à rester curieux au quotidien, et à retrouver cet enfant intérieur qui se pose plein de question.