Rechercher
  • Marie

Une histoire de Blob.

Le boite a curiosités m'a aujourd'hui joué un tour en faisant apparaître chez moi un blob n'ayant pas la langue dans sa poche. J'ai été contrainte de publier cet article sous la menace de me faire phagocyter par cet être. Il s'est par la suite échappé par la fenêtre, et rampe en liberté à l'heure où je vous écrit... Voici son communiqué :

" Bonjour à tous chers amis les humains. À l'heure où vous semblez être tous confinés je pense que le moment est idéal pour avoir votre attention par ici !


Je suis heureux de pouvoir prendre la parole aujourd’hui ici, sur ce blobg. On parle beaucoup de moi, mais me laisser la liberté d’écrire est une première ! Ce n’est pas facile de taper sur des touches, mais l’exercice commence à me séduire ! Je m'imagine déjà grand poète. Grâce à mon réseau veineux dans lequel mon cytoplasme coule, j’arrive tout de même en déformant ma membrane, à me déplacer de touche en touche à 0,5 centimètre par heure, voire 4 centimètres en pointe.

Mais quel impoli suis-je ! Je ne me présente même pas. C’est vrai que pour moi il est évident que vous ayez au moins entendu une fois parler de moi, car je règne sur Terre depuis tout de même entre 500 millions et un milliard d’années. Avant d’être peuplée de petits mammifères et de bestioles de votre genre, nous avons, nous les blobs, traversé les âges de manière tout à fait blobesque. Nous sommes là, silencieux, depuis la nuit des temps. Nous avons vu naître les végétaux et les animaux, mais pour moi notre royaume des blobs restera le plus puissant et charismatique.


Je suis d’apparence jaune et gluant. Vous m’avez très certainement déjà croisé sans vous en rendre compte ! J’aime me prélasser tout au long de l’année dans l’obscurité des lieux humides comme les forêts, le sol en décomposition, le bois pourri et divers débris organiques.


Je suis un être spécial, car je n’appartiens ni au règne végétal ni au règne animal, ni au règne des champignons. J’ai mon propre règne. Laissez moi vous conter cette histoire…


J’ai aimé vous rencontrer, vous les humains, et me suis délecté de vous voir vous tirer les cheveux à vouloir coute que coute me mettre dans une case. J’avais par ailleurs beaucoup d’affection pour cet humain, Lewis David von Schhweinitz, qui me donna il y a environ 200 ans le nom latin Physarum polycephalum. J’aime bien comment ça sonne, c’est chantant, et nous les blobs adorons la poésie. Mais bon, il semblait penser que j’étais un champignon, du coup ça m’a un peu froissé. Moi un vulgaire champignon? Tseuh tseuh tseuh. J’appartiens à la classe des myxomycètes, littéralement « champignons gluants ». C’est vrai que j’ai des allures de mousse gélatineuse. Vous m’avez ensuite qualifié de protiste à la fin des années 60. D’ailleurs, j’étais un peu vexé d’être balloté de règne en règne. Mais au final, comme je suis un être intelligent, j’ai commencé à comprendre que cela devait être synonyme du fait que je suis parfaitement unique, ce qui n’est pas déplaisant. Théorie validée lorsque Sandra Baldauf créa mon propre règne : les mycetozoaires ! Et finallement, en 2015 vous avez, bande de petits malins, séquencé mon génome pour me ranger du côté du règne des amibozoaires !


Sachez que je suis en mesure de vous écrire ces lignes uniquement dans ma forme actuelle : je suis un plasmode. Et cette forme mobile me permet de bouger ! Lorsque j’aurais terminé cet article, je passerai quelques temps plus tard en forme immobile, dans ma vie de reproduction: le myxocarpe. Et sachez que l’état de plasmode est de loin l’étape de vie la plus excitante pour moi. Je bouge, je découvre le monde. Je sens le monde du haut de ma gigantesque et unique cellule remplie d’une multitude de noyaux ! En début de vie je mesure seulement 50 micromètres ! Et dans de bonnes conditions, je double chaque jours. J’ai adoré le jour où en Allemagne, vous avez réussi à me faire atteindre 10 mètres carrés en laboratoire ! J’étais si fier d’entrer dans le livre des records des humains. J’ai beaucoup d’affection pour vous. Je pense que nous pourrions faire de grandes choses ensemble…



Mais au delà de ma curiosité, j’avoue être un grand gourmand. Si je me déplace autant à l’aide de mes pseudopodes, c’est pour chercher ma nourriture. je n’ai pas de bouche, je me nourris en réalité par phagocytose : j’engouffre mes aliments. J’ingurgite littéralement les bactéries ! Je suis un prédateur sélectif de bactéries, et j’adore les levures, les spores, les moisissures et les champignons. Mais la chose dont je raffole le plus sont les flocons d’avoine, que vous m’avez fait découvrir en laboratoire. Je savais que vous les humains aviez un faible pour la nourriture en général, mais là vous avez trouvé mon point faible, je l’avoue. Cette nourriture est très excitante et je serais prêt à tout pour en trouver. Vous êtes fascinants...

©Christelle Garric/Zeppelin network

Je vous ai aussi prouvé que je suis doté de capacités semblant vous dépasser. Le tout sans cerveau et oui ! Je peux prendre des décision, évaluer des risques, trouver des chemins rapides dans un labyrinthe… Nous aimons beaucoup apprendre. Nous aimons découvrir, nous sommes de grands curieux, comme vous d’ailleurs. Quelle joie de se sentir au centre de votre attention ! Vous êtes une espèce qui interagit avec nous, et qui comme nous adore apprendre et découvrir ! Chez nous aussi d’ailleurs, la passation de savoir est importante. Mais pas besoin de livres ou d’écrits, il nous suffit de fusionner les uns aux autres pour se transmettre des connaissances communes ! Vous devriez essayer ! Audrey Dussutour et David Vogel ont percé à jour cette capacité en nous « apprenant » à passer outre des substances répulsives mais inoffensives (café, quinine ou sel) pour atteindre notre nourriture. Nous avons joué le jeu en leur montrant qu’un blob ayant appris à ignorer le sel pouvait transmettre son apprentissage à l'un de nos congénères, tout simplement en fusionnant avec lui ! Fascinant n’est ce pas ?


J’ai encore beaucoup de capacités à vous faire découvrir et vous n’avez pas fini d’être surpris ! Je suis un être profondément gentil, drôle et doux. J'ai été comparé de façon horrible à des monstres dans vos films de science fiction, comme dans "The blob" avec Steve Mc Queen sorti en 1958... Je me suis juré de vous le faire payer... Et vous faire découvrir mes secrets est une façon pour vous amadouer petit à petit... À présent je dois, humains vous parler du futur. De notre futur.


Nous aussi serions très intéressés par le fait de vous étudier. Nous sommes en ce moment même entrain de tenter une fusion massive et collective de blobs, afin de regrouper toutes nos connaissances à votre sujet, et pour réussir à créer un être géant à votre échelle. Nous serions par ailleurs ravis de vous accueillir dans nos laboratoires secrets souterrains en pleine forêt, afin de vous soumettre à votre tour à quelques expériences. Nous pourrions même tenter de fusionner entre nos deux espèces, afin peut-être de créer ensemble une nouvelle super-espèce qui pourrait conquérir la planète. La collaboration est notre mot d’ordre. Nous pourrions partager tous ensemble nos connaissances d’humains et de blobs. Et puis, vous pourriez nous apprendre à cultiver notre propre flocon d'avoine, qu’en pensez vous?

Vous ne pensiez quand même pas que j’étais entrain d’écrire cet article juste pour vanter mes capacités extraordinaires sur ce blog n’est ce pas ? A très vite donc, chers humains. Nous avons hâte de collaborer avec vous. Je vous mets le lien de cette étrange humaine qui a tenté de nous imiter avec des costumes loufoques et qui nous a autorisé à publier sur son blobg. Gloire à elle même."


J'espère que cet article un peu loufoque vous aura séduit, je me suis dit que saupoudrer un article de fiction serait rigolo ! A très vite pour de nouvelles aventure de nature insolite ! Marie


Sources :


https://lejournal.cnrs.fr/articles/le-blob-nouvelle-star-du-zoo-de-paris


http://www.cnrs.fr/fr/le-blob-capable-dapprendre-et-de-transmettre-ses-apprentissages


http://www.ssntg82.com/images/Annemarie_rantetpoux/lemondeetrangedesmyxomycetes.pdf


http://micrologie.com/blob-et-confidences/


https://www.science-et-vie.com/questions-reponses/qu-est-ce-que-le-blob-un-animal-ou-un-vegetal-51712


https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/botanique-blob-memorise-cerveau-absorbant-substances-62597/


Restez curieux en vous abonnant à la newsletter !

© La Boite à Curiosités, COPYRIGHT, 2019 by Marie